Future Maman

Les aliments à éviter pendant la grossesse

Le verdict vient de tomber : vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, et vous commencez à comprendre qu’il va falloir scruter attentivement le contenu de vos assiettes durant les prochains mois.

Ou alors, vous êtes immunisée contre la toxoplasmose, mais on vous parle d’une certaine “Listériose” et du coup vous ne savez plus quoi manger !  Pas de panique, je vous propose aujourd’hui la liste très pratique des aliments à bannir, ou auxquels il faut prêter attention.

Vous trouverez même une version téléchargeable et imprimable de cette liste, pratique à accrocher au frigo !

Mais pourquoi doit-on supprimer certains aliments ?

Pour ne pas attraper la listériose

La listériose est une infection provoquée par la bactérie : Listéria monocytogenes. Elle concerne toutes les femmes enceintes car on ne peut pas être immunisé contre cette bactérie. Cette infection peut-être malheureusement grave si elle est contractée au cours de la grossesse : risque de fausse-couche, risque de méningite chez le nouveau né, encéphalite ou encore mort in-utero. 

Cette bactérie peut se retrouver dans les poissons ou crustacés crus, les viandes crues, les charcuteries ou encore le lait cru (et donc les produits à base de lait cru). Elle est détruite par la chaleur, mais pas par la congélation (et donc malheureusement, pas de sushis surgelés !).

 

Pour ne pas attraper la toxoplasmose

Il s’agit d’une infection liée à un parasite au joli nom de “Toxoplasma Gondii”. Son mode de transmission est le suivant : le toxoplasme colonise un hôte qui est le chat. Le chat va ensuite faire ses besoins dans la terre, cette même terre souillée va se retrouver sur les légumes et fruits que nous mangeons et nous serons donc contaminés.

La terre souillée peut également être mangée par des animaux comme la vache, le cochon, le mouton, qui vont nous contaminer lorsque nous les mangeons à notre tour. Les fruits et légumes consommés crus devront donc être bien lavés et la viande bien cuite. Si vous avez un chat, pas de panique, il suffit de ne pas laver vous-même sa litière ou de le faire avec des gants puis de bien se laver les mains.

Contractée pendant la grossesse, cette infection peut provoquer une fausse couche ou des lésions oculaires sur le bébé. Attrapée en dehors de la grossesse, la toxoplasmose n’est pas dangereuse, et passe même souvent inaperçue, les symptômes étant plus ou moins ceux d’un gros rhume.

Ce risque d’infection ne concerne pas toutes les femmes enceintes. Certaines ont la chance d’être déjà immunisées (et donc d’avoir déjà contracté cette infection au cours de leur vie, sans le savoir).
En début de grossesse, votre médecin vous prescrira une prise de sang afin de vérifier la présence d’immunité à cette infection.

 

Les aliments à éviter et à consommer

Que vous soyez immunisée ou non contre la toxoplasmose, la liste des ingrédients à éviter est à peu de choses près la même à cause du risque de listériose qui concerne les mêmes aliments. 

CatégorieÀ éviterÀ consommer
Fruits
Les fruits crus non lavés.
Tous les fruits crus bien lavés ou cuits.
Compotes, fruits au sirop.
Kiwis et pruneaux en cas de constipation.
LégumesLes légumes crus mal lavés ou non lavés.
Evitez de les consommer si vous doutez de leur provenance et de leur propreté.
Tous les légumes cuits. Les crudités bien lavées au vinaigre blanc (même si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose, le légume peut avoir été en contact avec la listéria).
Pain / féculentsAucunPâtes (blanches ou complètes), riz (blanc ou complet), semoule, blé, quinoa, boulgour, pommes de terre, maïs, légumes secs (lentilles, petits pois, pois chiches, haricots secs, pois cassés)...
Du pain blanc, complet, aux céréales. Pain de mie, biscottes.
Pain et/ou féculents à consommer à chaque repas pour éviter les fringales.
ViandesLes viandes crues, saignantes, insuffisamment cuites.
Charcuteries.
Produits fumés non cuits.
Foie et produits à base de foie. Rillettes, pâté.
Produits en gelée.
Evitez les produits à la coupe qui sont plus sensibles sur le plan bactériologique (jambon cuit à la coupe par exemple)
Les viandes bien cuites : boeuf, porc, lapin, volaille, veau, cheval…
Jambon blanc cuit. Lardons bien cuits.
Boudin noir bien cuit. Saucisses bien cuites.
Poisson / crustacés / fruits de merLes poissons crus (sushi, tartare…).
Les poissons fumés comme le saumon fumé.
Les coquillages et crustacés crus, les mollusques crus.
Tous les poissons bien cuits.
Huîtres cuites (gratinées par exemple), crevettes cuites, moules bien cuites
Poisson gras (thon, saumon, sardine, maquereau, anchois, hareng, truite) à limiter à une fois par semaine en raison de la Poisson gras (thon, saumon, sardine, maquereau, anchois, hareng, truite) à limiter à une fois par semaine en raison de la présence de métaux lourds.

Oeufs Oeufs crus ou produits qui en contiennent (mousse au chocolat ou autres mousses en pâtisserie, la crème du tiramisu, la mayonnaise maison, glaces artisanales)
Oeufs à la coque
Oeufs pas suffisamment cuits (jaune coulant)
Oeuf jaune et blanc bien cuit
Omelette bien cuite, oeuf au plat bien cuit.
FromagesLes fromages à base de lait cru (bien lire les étiquettes) sauf pour les fromages à pâte pressée cuite (voir colonne “à consommer”)
Brie, camembert, munster, pont l'évêque, caprice des dieux, coulommiers et autres fromages à croûte fleurie.
Roquefort, bleu, gorgonzola et autres fromages à moisissures.
Bûches de chèvre
Fromages artisanaux
Fromages râpés industriels (mais on peut râper soi-même son fromage)
Emmental, comté, abondance, gruyère, beaufort, parmesan : même au lait cru, en effet, ils ont été cuits durant leur processus de fabrication, la listéria est donc détruite (appelés fromage à pâte cuite)
Fromages frais au lait pasteurisé : saint moret, philadelphia…
Fromages fondus : kiri, samos, vache qui rit, société crème…
Autres fromages au lait pasteurisé : gouda, mimolette, cantal, leerdammer.
Vous pouvez consommer les fromages de la catégorie “à éviter” s’ils ont été bien cuits (comme dans la Tartiflette par exemple)
LaitagesCeux à base de lait cru.
Le lait cru (qui n’a pas subi de traitement thermique)
Yaourt, petit suisse, faisselle, fromage blanc, flans et crèmes dessert...
BoissonsTrop de thés ou cafés : on préconise maximum deux tasses de thé ou café par jour.
Alcool, même en petite quantité
Boissons énergisantes
Infusions contenant : du réglisse, de la sauge, du gatilier.
Eau, eau gazeuse, autres infusions.

Pratique, vous pouvez télécharger et imprimer ce tableau : alimentation_grossesse !

Autres astuces et conseils

En plus de supprimer des aliments de son alimentation, il vaut mieux prendre de bonnes habitudes pour écarter tout risque : se laver les mains avant de préparer le repas et pendant la préparation si vous touchez des produits à risque (viande crue, légumes ou fruits crus…). Nettoyez bien vos ustensiles et plans et surfaces sur lesquels vous cuisinez pour éviter des contaminations entre les aliments.

Il est conseillé également de nettoyer son réfrigérateur une fois par mois (avec du vinaigre blanc par exemple) pour éviter la prolifération de bactéries.

Même si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose, je vous conseille de bien laver les légumes et fruits que vous consommerez crus car ils peuvent être contaminés par la bactérie responsable de la listériose s’ils ont été en contact avec des aliments à risque.

Comment bien bien laver les fruits et légumes crus ?

Pour être sûre de bien laver vos fruits et légumes voici la procédure à suivre :

  • Frottez et rincez vos fruits ou légumes crus à l’eau claire
  • Mettez-les à tremper dans une solution composée de vinaigre blanc et d’eau (à hauteur de 10% de vinaigre blanc). Le vinaigre contient de l’acide acétique, anti bactérien naturel.
  • Au bout de 5 minutes, frottez vos fruits ou légumes dans la solution à base de vinaigre, puis rincez-les bien à l’eau claire. 

Petite précision, si vous faites cuire vos légumes ou fruits, un simple rinçage à l’eau claire suffit avant cuisson, car les parasites et bactéries seront détruits par la chaleur.

Retrouvez très prochainement l’application mobile “Manger Pour Deux” qui vous permettra de savoir très facilement à l’aide d’une simple recherche si vous pouvez ou non manger un aliment.

N’hésitez pas à télécharger le tableau en fichier PDF, pratique pour l’accrocher sur votre frigo : alimentation_grossesse !

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire